lundi 8 avril 2013

A propos du liège...


Le liège est par essence une matière durable : l’écorce qui est prélevée sur l’arbre se renouvelle tous les 9 ans sur celui-ci. Le chêne-liège, qui commence a produire son écorce au bout de 20 ans, a une durée de vie d’environ 200 ans : il délivrera ainsi toute sa vie 20 fois son écorce !




















La transformation du liège est une industrie du bois à dimension humaine: l’homme intervient dans le prélèvement, le triage, l’ébouillantage, la découpe, le tubage des bouchons, le concassage des résidus, le façonnage des plaques... C’est un gros pourvoyeur d’emploi qui a une dimension sociale importante au Portugal. De la matière première, l’écorce de l’arbre, on obtient, avec des processus industriels de plus en plus pointus et contrôlés, des produits divers et variés : bouchons, granulatplaques d’isolation, parquets, dalles, revêtements muraux, et autres objets usuels en liège.

On distingue 2 types de liège : « liège naturel » et « liège expansé ». Le liège expansé est chauffé à haute température, gonflé d’air, ce qui le rend plus léger et plus performant en résistance thermique. Le liège brut ne subit aucun traitement, excepté l’ébouillantage, c’est pourquoi nous l’appelons « liège naturel » à l’inverse du « liège expansé ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire