vendredi 5 juillet 2013

Redonnez vie à vos bouchons de liège.



Un partenariat entre Jaillance, Nicolas et la Fédération Française des Syndicats du Liège vous permet dorénavant de déposer vos bouchons de lièges dans toutes les boutiques Nicolas en France.

Cliquez ici pour voir la liste des boutiques participant à l'opération.




La démarche de recyclage se déroule en 3 points :

- Une urne de collecte des bouchons de liège est installée dans chaque magasin Nicolas de France.
  - Les bouchons en liège sont recyclés comme revêtements de sol, articles de décoration, pièce pour l’industrie aérospatiale et automobile… ou comme énergie électrique.

L'ensemble des fonds récoltés seront reversés à l’IML (Institut Méditerranéen du Liège) pour aider au financement de plantation de chênes-lièges dans la région des Pyrénées Orientales.






Source : Terreetvigne.

mardi 11 juin 2013

Les parquets flottants en liège


Le liège peut remplacer un parquet en bois ! L’intérêt d’un sol en liège est sa faculté d’accumuler de la chaleur, ce qui le rend chaud au toucher pied nu, ainsi que sa souplesse qui le rend agréable à la marche. 


Parquets flottants en liège

De plus le sol sera naturellement isolé, phoniquement et thermiquement, et aucune sous-couche complémentaire ne sera nécessaire. La durabilité des parquets en liège est très longue : le produit est conçu pour une fréquence de passage de 23 personnes quotidiennement, et les lames sont garanties 10 ans. La résistance au poinçonnement est très bonne, n’ayez crainte de marcher en talon ou de poser vos meubles dessus !

Le liège se lave à l’eau, on peut l’utiliser dans les salles de bains, buanderies, terrasses extérieures, et bien évidemment dans votre chambre, bureau ou votre salon.
La pose flottante est très facile et rapide, seules les découpes prennent du temps. La finition, avec un vernis mat haut de gamme, assure un rendu splendide, avec des jointures presque invisibles. 


vendredi 7 juin 2013

L’isolation des façades extérieures



Le liège expansé est l’un des meilleurs isolant thermique existant pour les façades extérieures. C’est le seul qui résiste totalement à l’eau : ce liège est une garantie sur le très long terme.

Epaisseurs possibles : 
La lambda est de 0,04.
Le produit est certifié ACERMI par le CSTB.

La pose se fait au mortier puis par vis frappéesassorties de rondelles. Les plaques rainuréeslanguette facilitent la pose en emboitage, et évitent les ponts thermiques. Les plaques sont ensuite couvertes d’enduit extérieur sur une trame, puis peintes ou crépies. 

mardi 16 avril 2013

L’isolation phonique des murs et plafonds en intérieur


L’isolation phonique avec du liège est exceptionnelle : de 22db à 38db de réduction moyenne. Voici un condensé des résultats obtenus sur différentes épaisseurs de plaques de liège naturel :
Plaque de liège naturel, isolant thermique et phonique.

  • 10 mm : bonne absorption des aigus, bruit de pas ou voix peu sonores
  • 20 mm : aigus absorbés à 100% quasiment, 90% des fréquences moyennes
  • 30 mm : On stoppe une majeure partie des moyennes fréquences et bruits constatés en intérieur.
  • 40 mm : Tous les bruits ambiants aériens moyens sont stoppés net
  • 50 mm et 60 mm : recherche des basses fréquences plus spécifiquement



Pour le phonique la méthode de pose par plots est préconisée. La mise en œuvre d’une double couche croisée est également plus performante. En cas de contrainte d’épaisseur, vous pouvez coller des lés de rouleaux de liège dense de 4mm d’épaisseur, ce qui correspondra aux effets sur l’acoustique d’une plaque de 10mm d’épaisseur. Au niveau thermique la sensation sur les murs sera également non négligeable.

vendredi 12 avril 2013

L’isolation thermique en liège des murs et plafonds d'intérieur

Plaque de liège naturel


Suite à notre article "Pourquoi isoler avec du liège ?", l’isolation de murs en intérieur se fait avec du liège naturel en plaques de 1m x 0,5m d’épaisseur allant de 10mm à 60mm.

L’isolation thermique est proportionnelle à l’épaisseur, le lambda du liège étant 0,048. On calcule R = épaisseur en mètres divisé par lambda.


Face poncée / Finition standard

Un autre intérêt de ces plaques de liège est le fait qu’on peut les utiliser comme tel sur les murs ou plafonds. 

Soit en enduisant les plaques standard pour les lisser avant de les peindre, tapisser, etc. 
Soit en les laissant apparentes, avec une face poncée

La couleur rendue est alors d’un beau chêne-clair.


Les avantages supplémentaires du liège :
  • Inertie forte liée à la densité et aux propriétés du liège, les murs vont être chauds, et restituer de la chaleur dans les pièces.
  • Résistance et stabilité durable, même dans les pièces d’eau, caves, etc.
  • Mise en oeuvre et finition rapide
  • Les plaques peuvent assurer la finition sur les murs

La pose aux murs se fait : 

Les finitions possibles :
  • A laisser apparent si vous prenez une face poncée (autrement la surface est granuleuse)
  • A peindre, tapisser ou crépir, à condition d’appliquer un enduit de lissage ou une toile de verre au préalable









mardi 9 avril 2013

Pourquoi isoler avec du liège ?


Utilisé depuis l’antiquité, le liège a des propriétés exceptionnelles : très bon coefficient d’isolation thermique, inertie, isolant phonique, souple, étanche, régulateur d’humidité, imputrescible, stable dans le temps.

Arbre Chêne-Liège du Portugal



















 Le liège est un matériau qui restera stable sur plusieurs dizaines d’années, et même plus longtemps. Il peut être installé pour être bien plus tard enlevé et réutilisé autrement. C’est le seul isolant qui résiste totalement à l’eau, même en immersion, ainsi qu’au gel, c’est pourquoi on l’utilise très bien en extérieur, ou dans les pièces d’eau. Il n’est pas attaqué par les rongeurs, ni les insectes.

D’un point de vue thermique, le liège expansé a un meilleur coefficient, avec un lambda de 0,04, contre 0,048 pour le liège naturel. Ce liège, de part sa forte densité, génère une inertie importante : en intérieur, les plaques accumulent de la chaleur, et la restituent dans les pièces. C’est pourquoi on utilise généralement du liège expansé en extérieur et pour les toitures, et du liège naturel pour l’isolation en intérieur. 
D’un point de vue phonique, le liège naturel est plus efficace, du fait de sa haute densité (280kg/ m3, soit environ 5kg une plaque de 40mm). Plus l’épaisseur choisie est élevée, plus on absorbera les moyennes et les basses fréquences. Généralement une épaisseur de 30 ou 40mm suffit à couvrir les bruits d’intérieurs sur des murs: voix, télévision, voisinage. Au sol, une sous-couche dense de 4mm est parfaitement efficace pour l’isolation de bruits de pas, chocs, etc.

On peut donc faire un coup double en intérieur avec ce matériau : isolation thermique et phonique des parois et sols. Plus d'informations détaillées sur notre page Isolation Liège.

lundi 8 avril 2013

A propos du liège...


Le liège est par essence une matière durable : l’écorce qui est prélevée sur l’arbre se renouvelle tous les 9 ans sur celui-ci. Le chêne-liège, qui commence a produire son écorce au bout de 20 ans, a une durée de vie d’environ 200 ans : il délivrera ainsi toute sa vie 20 fois son écorce !




















La transformation du liège est une industrie du bois à dimension humaine: l’homme intervient dans le prélèvement, le triage, l’ébouillantage, la découpe, le tubage des bouchons, le concassage des résidus, le façonnage des plaques... C’est un gros pourvoyeur d’emploi qui a une dimension sociale importante au Portugal. De la matière première, l’écorce de l’arbre, on obtient, avec des processus industriels de plus en plus pointus et contrôlés, des produits divers et variés : bouchons, granulatplaques d’isolation, parquets, dalles, revêtements muraux, et autres objets usuels en liège.

On distingue 2 types de liège : « liège naturel » et « liège expansé ». Le liège expansé est chauffé à haute température, gonflé d’air, ce qui le rend plus léger et plus performant en résistance thermique. Le liège brut ne subit aucun traitement, excepté l’ébouillantage, c’est pourquoi nous l’appelons « liège naturel » à l’inverse du « liège expansé ».